Le Forum du Jeu Simcarriere, le rendez-vous incontournable de tous les avocats virtuels de la toile!
www.simcarriere.fr



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Procureur/Avocat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amy S. Littlewood
Elève de L'Ecole SC
Elève de L'Ecole SC
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 32
ID : 58893
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Procureur/Avocat   Mer 30 Avr - 16:04

Bonjour. Je joue comme Procureur et mon ID est 58893.

J'appelle mon premier témoin à la barre, Monsieur Toileturka, Directeur du Camping où habite l'accusé.

- Monsieur Toileturka, depuis combien de temps êtes-vous le directeur de ce camping?
- Depuis le mois une vingtaine d'années. J'ai été employé avant cela pendant six ans.

- Comment décririez-vous objectivement votre établissement?
- Oh c'est un petit camping, situé aux abords d'un charmant village. Il y a 30 emplacements, tous les services nécessaires: eau potable, électricité, sanitaires, il y a même une petite épicerie depuis deux ans. L'atmosphère est paisible, calme, tout le monde finit par se connaître quoi.

- Quand Monsieur Decheval a-t-il pris place au sein de votre camping?
- Il y a un an à peu près.

- La plupart de vos clients sont-ils permanents ou saisonniers?
- Permanents. C'est presque devenu u nvillage ici.

- Et quand a-t-il commencé à entreposer sur son emplacement "des vieux objets en bois, de la ferraille, des baches, une vielle voiture" ?
- Trés rapidement après son arrivée. Non mais vous avez vu l'état de son terrain? Ce type a un...

- Gardez votre calme je vous prie. Décrivez-nous le terrain de M..
- C'est une vraie décharge! Les objets s'entassent, gênent les voisins, il donne l'impression d'être abandonné!

- Qu'avez-vous fait lorsque la situation est devenue trop gênante?
- Bien entendu je suis allé parler à Marcel. Il m'a répondu qu'il voulait se chauffer et bricoler avec. Or il habite un mobilhome chauffé et je ne vois pas ce qu'il pourrait faire avec du béton armé!!

- Avez-vous tenté de trouver un arrangement?
- Bah j'ai demandé à Monsieur Decheval de retirer ses objets, tout en lui laissant quelques semaines pour le faire. Je ne suis pas un monstre quand même. Il est têtu vous savez!! 5 mois que je lui ai demandé et il n'a pas bougé!

- Qu'elle a été votre démarche suivante?
- Quand on lui a demandé de partir, il a refusé.Tout le monde du camping et du village se plaignait alors j'ai demandé á deux de mes employés de prendre des photos et de faire appel à la justice. Si c'est le seul moyen de le faire arrêter.

- Comment Monsieur Decheval a-t-il réagi?
- Il m'a dit que je le choquais, que c'était son terrain et qu'il avait le droit d'en faire ce qu'il voulait et que le juge lui donnerai raison.

- Vous parlez de droits. Quels sont les liens qui vous unissent à l'accusé?
- Comme tout client il a signé un contrat d'occupation de terrain, lui donnant droit à eau et chauffage pour une faible somme, l'engageant à respecter ses voisins, l'environnement et le bon fonctionnement global du camping. Toute méconnaissance de ces règles par l'une des parties entraîne la rupture du contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mat19861987
Juge des Challenges
Juge des Challenges
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 30
ID : 56702
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Mer 30 Avr - 22:08

Je prend le rôle d'avocat, mon ID est 56702

Je procède au contre intérogatoire de Mr Toileturka, directeur du camping où loge mon client.

- Bonjour Mr. Avez-vous autorisé mon client à stocker des objets, quelques soient leurs natures, sur votre terrain?
- Oui, bien entendu, comme tout mes clients il a le droit de disposer du terrain qu'il occupe.

- Y'a t'il un article dans votre réglement intérieur, propre au camping, qui empêche mon client d'accumuler des objets hétéroclites?
- Heu...non, mais il est bien stipulé qu'il ne faut pas nuire à ses voisins, à l'environement et au bon fonctionnement global du camping.

-Certes, mais mon client a le droit d'entasser tous les objets qu'il veut si il pense qu'il ne gêne pas ses voisins?
- Oui.

-Avez-vous demandez l'autorisation à Mr Vigin, lorsque vous avez pénétré dans son terrain pour prendre vos photos?
-Non. Mais la porte n'est pas vérouillée, donc on peut entrer aisément.

-Vos clichés ont donc été pris à la suite d'une entrée non autorisée sur un terrain privé?!
-Oui.

-Je vous remercie, je n'ai plus de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy S. Littlewood
Elève de L'Ecole SC
Elève de L'Ecole SC
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 32
ID : 58893
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Jeu 1 Mai - 21:30

J'appelle à présent Monsieur Vigin à la barre.

- Monsieur, depuis combien de temps êtes-vous client de Monsieur Toileturka?
- Je me suis établi ici il y a sept ans.

- Pourquoi êtes-vous restés depuis?
- On se sent bien, tout le monde est agréable, les voisins sont sympas et n'encombrent pas. Le cadre est très calme.

- Les voisins n'encombrent pas? Parlez-nous de votre relation avec l'accusé je vous prie.
- Decheval? Oh, doit bien il y avoir un an qu'il est là. Si je pouvais l'expulser... Vous avez vus ce qu'il fait? Il se croit chez lui, seul au monde.

- Les clichés parlent d'eux-mêmes. D'ailleurs, M. Toileturka ou ses employés vous ont-ils demandé l'autorisation de pénétrer sur votre emplacment pour prendre les photos?
- Non, c'est vrai. Mais le contrat stipule que Monsieur Toileturka reste propriétaire. Alors je suppose que... Eh puis même sans les photos! Il suffit d'aller voir sur place et vous verrez! On en serait pas là sans ce tas de déchats devant nos fenêtres! Il empêche tout le monde de vivre en paix.

- Je n'ai plus de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mat19861987
Juge des Challenges
Juge des Challenges
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 30
ID : 56702
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Jeu 1 Mai - 21:58

Je procède au contre interrogatoire de Mr Vigin.

- Bonjour Monsieur. Vous êtes client de Mr Toileturka, pour l'emplacement que vous utilisé. QUe pouvez vous nous dire de l'emplacement de mon client?
- Il est de l'autre côté du camping.

- Il ne vous gêne donc pas vous personnellement?
- Non.

- A qui appartient le terrain situé à côté de l'emplacement de mon client?
- A moi.

- Depuis quel terrain a été pris les photos?
- Depuis mon terrain.

- Celui que vous louez ou celui qui vous appartient?
- Celui qui m'appartient.

- Avez vous des objets situés sur votre emplacement de camping?
- Oui, j'ai du bois et du métal car je suis ferrailleur.

- Pouvez-vous nous dire qui est votre femme?
- Cela n'a aucun rapport!!

- J'insiste, répondez s'il vous plait.
- C'est la nièce de Mr Burgmeester.

- Je vous remercie.

_________________
Pseudo SC: mat19861987
ID: 56702
Cabinet: Mississippi & Co
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mat19861987
Juge des Challenges
Juge des Challenges
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 30
ID : 56702
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Jeu 1 Mai - 22:11

J'appelle à la barre mon client, Mr Decheval.

- Bonjour Monsieur. Pouvez-vous nous dire pourquoi vous entassez des objets sur votre terrain?
- Mon fils est en train de construire sa maison et quand il aura fini, il aura besoin de faire du béton armé pour aménager l'exterieur. Et comme il a un système de chauffage au bois, je lui en met de côté, car c'est cher et que plutôt que de brûler pour rien autant que cela serve à quelque chose.

- Je comprend bien, mais pourquoi ne pas déplacer vos objets de façon à rendre votre emplacement plus agréable pour les autres?
- Le problème est que je n'ai pas de terrain à moi et que je ne peux les mettre ailleurs.

- Pourquoi ne pas voir avec Mr Vigin, qui possède le champ à côté de votre emplacement, pour mettre vos objets dans son champ?
- Je lui ai déjà demandé, mais à chaque fois il a refusé. En même temps, vu que le maire est son beau-père et qu'ils veulent me virer...

- Que voulez vous dire?
- Depuis que je suis arrivé, les gens ne m'ont jamais vraiment accépté? Ils sont gentils, mais ils ne sont pas avec moi comme entre eux. Je pense qu'ils feront tout pour que je parte et pour qu'ils restent entre eux.

- Et à propos des bâches et de la voiture, que voulez-vous en faire?
- Mon fils est en train de se construire un garage, attenant à la maison. Sa plus grande passion c'est la mécanique automobile. J'ai donc réussi a récupere une trabant de 1973. Je la conserve donc en attendant qu'il puisse la prendre pour la rénover. Quand aux bâches, je ne sais pas encore, mais cela peut toujours être utile.

- Je vous remercie.

_________________
Pseudo SC: mat19861987
ID: 56702
Cabinet: Mississippi & Co
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy S. Littlewood
Elève de L'Ecole SC
Elève de L'Ecole SC
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 32
ID : 58893
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Ven 2 Mai - 11:10

- Monsieur Decheval, Monsieur Toileturka affirme vous avoir demandé à plusieurs reprises de débarrasser votre emplacement puis de partir, voyant que vous n'obtempériez pas. Racontez-nous votre version.
- C'est ce qu'il s'est passé oui. Je lui ai dit que j'avais pas d'autre terrain et que je devais donc les mettre ici. Il a dit que c'était pas une excuse.

- Pourquoi ne pas avoir sollicité votre fils pour entreposer vos objets, les siens dans le futur qui plus est, sur son terrain?
- Il a assez de problèmes comme ca, je voulais pas lui en rajouter.

- Vous ne lui avez donc même pas demandé son avis?
- Non.

- Etiez-vous conscient que votre activité poserait problème au camping?
- Bah je me doutais que ca plairait pas à tout le monde, comprenez, le p'ti nouveau du quartier qui agit sans penser aux autres.

- Pourquoi avez-vous cette impression que les autres résidents du camping ne vous ont pas accepté et qu'ils restent entre eux? C'est peut-être normal au début si tous se connaissent depuis des années.
- Personne ne m'invite, personne ne vient discuter, ils chuchotent. Je suis sûr qu'ils complotent!

- Est-ce que vous invitez les autres? Cherchez à les connaître, allez discuter, offrir un coup de main. Monsieur Vigin et vous semblez vous intéressez aux mêmes sujets: bricolage, maconnerie etc. Vous pourriez en faire un ami?
- Je n'invite personne non. Je suppose que Monsieur Vigin ne s'intéresse pas à moi. Trop bien occupé à faire des compliments à son beau-père...

- C'est la deuxième foís que vous parlez du maire comme le beau-père de M. Vigin. Or ce dernier nous a dit que sa femme était la nièce du maire, pas sa fille.
- Oh vous allez pas chipoter! Nièce, fille, il le connaît, c'est tout.

- Revenons à Monsieur Vigin. Il a refusé que vous entreposiez vos affaires encombrantes sur son terrain privatif mitoyen de votre emplacement. C'est bien ca?
- Oui, comme j'ai dit, le maire est derrière tout ca!

- Pourquoi dites-vous cela? Monsieur Vigin est libre de faire ce qu'il veut de son terrain, non ? Peut-être que si vous aviez été plus ouvert à vos nouveaux voisins, aviez cherché à les connaître, aurait-il été plus compréhensif. Qu'en pensez-vous?
- Oui, c'est vrai.

- Que pense votre fils de tout cette histoire?
- Quand il a appris que j'allais au tribunal il m'a reproché de ne pas lui en avoir parlé plus tôt. On aurait pu trouver une solution, il aurait pris les objets, ou au pire on les aurait jetés. C'est ce qu'il m'a dit finissant par me dire que j'avais été ridicule de me mettre dans cette situation juste pour lui, sans lui en parler.

- Merci. Je n'ai plus de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mat19861987
Juge des Challenges
Juge des Challenges
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 30
ID : 56702
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Ven 2 Mai - 15:33

J'appelle maintenant Mr Burgmeester, maire du village.

- Bonjour Monsieur. Vous evez mis en demeure mon client il y a plusieurs mois de cela. POuvez-vous nous expliquez pourquoi?
- C'est à dire que Mr Decheval possède une quantité d'immondices qu'il a stocké sur son terrain et qui est une pollution visuelle pour notre commune.

- Et pouquoi vous en être pris à mon client et non à Mr Vigin, qui est ferrailleur et qui possède également, sur son emplacement, un ensemble d'objets qui "polluent visuellement" votre commune?
- Tout simplement parce que c'est le metier de Mr Vigin. C'est ce qui lui permet de vivre.

- Mon client avait aussi ses raisons.
- Ce ne sont que des caprices. Il n'a aucune utilité à garder tout ceci, contrairement à Mr Vigin.

- Vous nous dites donc que votre lien de parenté avec Mr Vigin n'y est pour rien?
- Comment oséz-vous me poser se genre de questions. Je vous rapelle que je suis maire de mon village.

- Et alors? Vous restez tout de même un être humain, près à protéger les intérêts de votre famille et donc de Mr Vigin.
En parlant de famille, est-il vrai que Mr Toileturka soit votre cousin?
- C'est exact.

- Ce sera tout, je vous remercie.

_________________
Pseudo SC: mat19861987
ID: 56702
Cabinet: Mississippi & Co
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy S. Littlewood
Elève de L'Ecole SC
Elève de L'Ecole SC
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 32
ID : 58893
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Ven 2 Mai - 16:04

- Monsieur Burgmeester, MM Vigin et Decheval disposent-ils d'un amas de taille identique d'objets?
- Non, alors que Decheval ne fait qu'entasser et entasser, Vigin, lui, utilise ses matériaux régulièrement, étant ferrailleur.

- Si M. Vigin avait été aussi négligent que l'accusé, auriez-vous procédé à une mise en demeure?
- Bien entendu.

- Mais c'est le mari de votre nièce!
- Monsieur. J'ai été élu maire de ma commune par ses habitants. M. Vigin n'a pas plus de poids politique que d'autres. Si je dirigeais le village en sa faveur, ce serait la porte ouverte à la non réelection. Je ne suis pas fou. Et j'ai un minimum le sens de l'engagement public! Vous devriez comprendre, vosu représentez aussi la société...

- Tout à fait. Je sais donc à quel point il est important de faire la différence entre intérêts publics et privés dans l'exercice de ma fonction. Que pensez-vous de ce caractère de vos occupations de maire?
- Je crois que ma réponse précédente vous suffira.

- Quelles sont vos relations avec Monsieur Toileturka, votre cousin?
- Il y a dix-neuf ans, il décidait de s'installer sur ma commune. Je l'ai accueilli à bras ouvert, retrouvant certes un cousin perdu de vue mais surtout pensant au dynamisme que cela créerait dans le village.

- Et avec Monsieur Decheval?
- Je n'ai malheureusement pas eu trop le temps de faire connaissance avec lui. Etant arrivé que peu de temps avant les incidents, nos rapports ont, comment dire, étaient quelque peu tendus depuis.

- Seriez-vous prêt à retirer votre plainte, effectuée conjointement avec M. Toileturka, si M. Decheval décidait de partir ou à tout le moins de débarrasser son emplacement?
- Je suis sûr qu'on trouverait un arrangement. Et s'il reste en débarrassant son emplacement, quoi de mieux pour rétablir des relations meilleures et repartir à zéro?

- Je vous remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy S. Littlewood
Elève de L'Ecole SC
Elève de L'Ecole SC
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 32
ID : 58893
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Ven 2 Mai - 16:56

Votre Honneur,
Mesdames et Messieurs les jurés,
L'accusé ici présent, Monsieur Decheval, est accusé de dépôt clandestin d'immondices. Il apparaît des témoignages, la recevabilité des clichés étant remise en cause, que M. Decheval procède en effet à un entassement exagéré de matériaux sur son emplacement de camping. Ce comportement est manifestement contraire au contrat que l'accusé a signé avec M. Toileturka, "l'engageant à respecter ses voisins, l'environnement et le bon fonctionnement global du camping". La culpabilité de l'accusé n'apparaît donc pas soulever de doute.
Néanmoins je souhaiterais attirer l'attention de la Cour sur les circonstances accompagnant cette histoire. M. Decheval n'a jamais eu l'intention de nuire à son village, au camping ou à qui que ce soit. Il a fait ce qu'il a fait, et qui est certes répréhensible, par simple assistance à son fils en plein effort de construction. M. Vigin aurait très bien pu lui permettre d'utiliser temporairement son terrain. M. Toileturka aurait pu proposer un bout de terrain dans le camping, ou un hangar, que sais-je. M. Burgmeester aurait pu être davantage compréhensif dans le traitement du problème. Je mets au dossier d'ailleusr l'engagement écrit de ces deux derniers de retirer leurs plaintes en cas de coopération de l'accusé.
C'est car je crois qu'ici l'intérêt de la société ne réside pas dans la décision d'une lourde peine que je requiers de la Cour qu'elle condamne M. Decheval à une amende symbolique de 200 dollars et à 20h de travail d'intérêt général avec la personne de M. Burgmeester dans la gestion de la commune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mat19861987
Juge des Challenges
Juge des Challenges
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 30
ID : 56702
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Ven 2 Mai - 18:25

Monsieur le Juge, Mesdames et Messieurs les membres du Jury,

Mon client, Mr Decheval est un homme de 67 ans qui vit depuis quelques temps dans un camping. Il a stocké, dans l'idée de les donner à son fils qui réalise des travaux, divers objets en métal et en bois.
Il a également mis de coté une voiture de collection, qu'il desire faire cadeau à son fils, férvant amateur de mécanique.
Mon client est donc accusé de dépots clandestin d'immondices.

Or, il me semble que plusieurs points mérite un éclairsissement:
- D'une part, les objets stockés par mon client, bien que de nature forte héteroclite, ne sont pas des immondices, mais des objets mis de côtés dans une intention d'usage future. Il me semble donc que l'accusation de dépôts clandestins d'immondices n'est pas tellement justifée. Une accusation de dépôts d'objets aurait été plus convenable. Il semble aussi qui rien n'empêche mon client de stocker des objets sur son terrain.

- Secondo, il semblerait que cette accusation déjà fort bancale soit du à des photos, prises à l'initiative de Mr Toileturka, d'un terrain privé, sans l'autorisation du propriétaire de celui-ci. Je ne suis donc pas sûr que ces photos soient recevables et que l'accusation qui en découle puisse être maintenue.

-Pour finir, il semblerait que mon client et tous les autres acteurs de cet incident soient parti du mauvais pied l'un avec l'autre. Mon client est arrivé au sein d'une ambiance familiale et il n'a jamais réellement fait d'effort pour s'intégré, mais jamais personne n'a réellement cherché à l'intégrer non plus.

Monsieur le Juge, Mesdames et Messieurs les membres du Jury, il me semble donc que l'accusation qui pèse contre mon client ne soit pas recevable. Aussi, je demande la relaxe de mon client. Celui-ci, afin de s'intégré et d'éviter se genre d'évenements ultérieurement est près, après discution avec son fils, a ôter de sa parcelle les objets, de façon à montrer sa bonne volonté. Mon client aurait peut-être du le faire plus tôt, ce qui lui aurait évité des désagréments, mais il s'est senti opprésé, agressé et il s'est alors renfermé, opaque à toute discussion. Je pense que cet incident doit servir de leçon à tous.

Je vous remercie.

_________________
Pseudo SC: mat19861987
ID: 56702
Cabinet: Mississippi & Co
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catseyes85
Juge Suprême
Juge Suprême
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 32
ID : 20582
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Ven 2 Mai - 21:51

Vos témoignages étant complets et vos plaidoiries écrites, nous rendrons un verdict sous peu (pour ce week-end).

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simcarriere.forumsactifs.com
Catseyes85
Juge Suprême
Juge Suprême
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 32
ID : 20582
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   Sam 3 Mai - 15:20

Maitre, Monsieur le Procureur,

J'ai donc lu attentivement vos témoignages ainsi que vos plaidoiries. Un seul mot à suffit pour que je sache qui serait le gagnant.
Mais je tiens cependant à vous montrer mon raisonnement s'il n'avait été présent.

Je relève deux points qui m'ont interpellé dans vos témoignages et votre plaidoyer. Ce que l'un de vous appelle objet hétéroclites et l'autre immondices sont des objets dont l'usage sera certain dans un futur plus ou moins proches, mais qui ne constituent pas un ensemble harmonieux surtout dans un environnement où la proximité entre habitants est aussi restreinte.
Une vieille voiture même de collection et qui n'est pas encore retapée n'est pour ainsi dire qu'une épave.
Si Mr Decheval et son fils ont un œil de collectionneur, les voisins proches ne l'ont pas forcément. Tout ceci s'apparente à de la nuisance visuelle. Ainsi même si Mr Decheval pense que cela ne gène pas son voisinage, il n'est pas libre de faire ce que bon lui semble. Mr Decheval est locataire et non pas propriétaire.
Je cite ainsi le célèbre adage qui dit que la liberté des uns s'arrêtent où commence celle des autres.

Ensuite un contrat d'occupation de terrain a été signé et cela me semble être un point essentiel dans cette affaire. Je cite: ce contrat "lui donne droit à eau et chauffage pour une faible somme, l'engage à respecter ses voisins, l'environnement et le bon fonctionnement global du camping. Toute méconnaissance de ces règles par l'une des parties entraîne la rupture du contrat."
Ma seule question: pourquoi ce contrat n'a-t-il donc pas été rompu? J'aurais aimé Maître Amy que vous éclairiez la Cour précisément sur ce point.

Enfin je note qu'un arrangement à l'amiable est encore possible entre le Maire du Village et Mr Decheval.
Et ce point entre en contradiction avec une partie de votre réquisitoire Maître Amy. Ce qui est bien dommage, votre réflexion étant jusque là très bien menée.


Maintenant vous vous demandez certainement de quel mot je parlais...

Maître Mat19861987, tout d'abord je vous signale que les règles des challenges stipulent que vous ne pouvez plaider qu'avec 15 lignes, retour à la ligne compris.
Vous les avez largement dépassés.
Ceci étant, et comme c'est un des tous premiers challenges, je vous accorde mon indulgence.

Par contre, le point sur lequel je ne peux faire d'impasse est la relaxe.
Maître Mat nous sommes toujours dans l'esprit d'une juridiction américaine. Si le Juge Fett est adepte des jeux de mot à la consonnance française nous ne répondons pas à la loi Française.
Je rappelle que la relaxe n'est plaidable que lorsque qu'il y a erreur ou vice de procédure pendant l'instruction.
Vous n'avez pas accès à l'instruction, vous ne pouvez donc pas décemment plaider la relaxe.

Pour conclure je dirais qu'effectivement cela devrait servir de leçon à tous.


Je déclare Maître Amy S. Littlewood Vainqueur. Elle reçoit 150 points d'expérience en plus.




Malgré ce tout petit hic de la fin, sachez que j'ai été impressionnée par la qualité de vos écrits à chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simcarriere.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Procureur/Avocat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Procureur/Avocat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baucheton François, député, procureur et avocat
» aujourd'hui témoins de prélévements en plein champs OGM ?
» le procureur!!!!!
» L'huile d'avocat.
» Pour devenir avocat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SimCarriere :: Challenges :: Challenge N°1: J'en n'ai rien à jeter! :: Archives-
Sauter vers: